Namur-Luxembourg

Ce vendredi matin, des actes de vandalisme ont été constaté dans le centre-ville.

Le réveil a été brutal pour les Virtonais. En cause, des actes de vandalisme qui ont touché le centre-ville et la zone de Chenois. « Poubelles arrachées, lampes de signalisation cassées ou encore des barrières nadar renversées du côté de la rue Moulin. Et un abribus explosé à Chenois, rue de la Vire. Les dégâts sont importants. Cela s’est passé dans la nuit de jeudi à vendredi. Une bande de jeunes, apparemment 4 ou 5, s’en est donnée à coeur joie », constate Etienne Chalon, l’échevin en charge de la propreté. 

Ce n’est pas la première fois que de tels actes se produisent dans la cité gaumaise. Mais d’habitude, ils sont moins importants. « Cette fois-ci, c’est le ras-le-bol général su sein de la population. On en a marre de ces gens qui dégradent tout sur leur passage. J’espère que la police retrouvera les auteurs et qu’ils auront une bonne sanction. Ils pourront par exemple passer du temps avec les employés du service propreté de la ville. Ils verront ce que cela fait de devoir ramasser et réparer les dégâts », conclut-il. 

L’échevin estime les réparations à environ 8.000 euros.