Unis vers des univers divers

JDC Publié le - Mis à jour le

Namur-Luxembourg

Les 18 et 19 août, Chassepierre accueillera la fête des artistes

FLORENVILLE La 39e édition du festival international des Arts de la rue a été lancée ce mercredi 4 juillet à Chassepierre. Marc Poncin, président de l’ASBL Fête des artistes, et Alain Schmitz, directeur artistique, recevaient pour l’occasion les députés René Collin (Économie et Tourisme), Patrick Adam (Culture) ainsi que le bourgmestre de Florenville, Richard Lambert.

Cette présentation coïncide chaque année avec la sortie officielle de l’affiche du festival. Le thème pour ce festival se résume comme on en a pris l’habitude par un jeu de mots cher aux artistes : univers... unis vers. Alain Schmitz commente son thème : “Les gens viennent au festival en famille, entre amis. C’est une occasion de se retrouver tous réunis”.

Unis dans un même esprit, celui de Chassepierre, ils vont à la découverte de divers univers que pas moins de 45 compagnies feront découvrir aux 25.000 à 30.000 visiteurs attendus sur les bords de la Semois. “Univers du cirque, univers des enfants, univers théâtral ou musical, de la comédie ou des marionnettes, de l’art ou tout simplement univers singulier.”

Un programme éclectique qui devrait ravir tout le monde car la culture peut être populaire sans être populiste et la culture avec un grand T y trouve aussi sa place. Les propos peuvent être différents mais au final, tout le monde en retient ce qui lui a plu. Pas moins de 200 bénévoles et professionnels seront unis en vue d’un objectif : faire découvrir ces différents univers.

Le maïeur de Florenville est fier de ce festival dont il retient essentiellement trois volets : “On peut affirmer que c’est un festival Tec plus ultra en référence à l’impact touristique, économique et culturel”.

On a beaucoup parlé de la 40e édition. Alain Schmitz se souvient des débuts : “On espérait atteindre 10 éditions, nous voilà 30 ans plus loin. Le lancement des travaux d’une passerelle permanente au Breux par les autorités fera office de symbole. On peut aussi annoncer un grand feu d’artifice pour l’occasion, même si ce n’est pas dans la tradition du festival.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner