Namur-Luxembourg

La voirie de la N4 sera refaite sur 4.5 kilomètres. Travaux en cours jusqu'à novembre.


Le chantier de réhabilitation de la N4 à hauteur de Warnach va débuter le lundi 11 septembre prochain. Les travaux de réfection de la voirie s’effectueront sur un tronçon de 4,5 kilomètres (du BK 155.6 à 160.1) dans les deux sens de circulation. Le chantier devrait être terminé au début du mois de novembre 2017, annonce la Sofico qui finance ce chantier inscrit dans le cadre du Plan Infrastructures 2016-2019 pour 3,2 millions d'euros hors TVA.

Ce chantier sera tout d’abord réalisé sur les voies de circulation en direction d’Arlon, puis sur celles en direction de Bastogne. La réfection des bretelles de l’échangeur de Warnach sera également réalisée dans le cadre de ce chantier.

Des mesures de circulation seront prises dès lundi et auront un impact sur le trafic.

> Le pont de Warnach sera fermé à la circulation.

> Pendant toute la durée du chantier, une voie de circulation sera maintenue dans chaque sens sur les tronçons concernés - dont une voie sera basculée en contresens – et avec une vitesse limitée respectivement à 50Km/h et à 70km/h.

> Un itinéraire de déviation pour les usagers venant de Bastogne et souhaitant se rendre vers Bodange/Fauvilers est prévu via Martelange.

Les bus du TEC seront aussi déviés. Dans le sens Bastogne – Arlon, les lignes 80 (Bastogne – Luxembourg) et 1011 (Liège – Athus) verront l’arrêt le long de la bretelle de Warnach est supprimé. Les voyageurs sont invités à se rendre à l'arrêt Martelange Pont de la Sûre. Dans le sens Arlon – Bastogne, la desserte reste normale. En ce qui concerne la ligne scolaire 2 (Bastogne – Martelange – Fauvillers), elle n'ira pas desservir les villages de Warnach et Tintange pour tous les parcours vers Martelange. Les clients sont également invités à embarquer et débarquer à l'arrêt Martelange Pont de la Sûre.

POur rappel, les autres tronçons de cette partie de la N4 (Remoifosse, Losange, Malmaison et Martelange) ont été réhabilités en 2016 et 2017. Ces travaux de réfection de la voirie et de sécurisation des carrefours ont été effectués dans les deux sens de circulation pour un montant de plus de 10 millions d’euros hors TVA dans le cadre du Plan Infrastructures 2016-2019.