Namur Le bourgmestre a lu la déclaration de politique générale qui sera votée lors du prochain conseil.

Le bourgmestre de Namur Maxime Prévot a soumis sa déclaration de politique générale lors du conseil exceptionnel de lundi soir, au terme des prestations de serment des conseillers et échevins. Outre les lignes plus générales, voici les dix points concrets sur lesquels la majorité CDH/Ecolo/MR s’engage pour les six prochaines années.

1. Des bornes de rechargement. " L’objectif est qu’un grand nombre de places de parking public soient équipées de bornes pour le rechargement électrique des véhicules, des scooters ou des vélos, ainsi que tous les nouveaux grands ensembles immobiliers. "

2. Des taxis moins polluants. " Dorénavant, l’octroi de nouvelles licences de taxi sera conditionné à des véhicules zéro émission. On y veillera pour le parc automobile de la Ville également. "

3. Un nouvel abri de nuit pour SDF. " L’acquisition d’un terrain devra être étudiée avec des projets tels qu’une buanderie centralisée, un abri de nuit supplétif pérenne pour l’hiver et une mixité de logements."

4. Une salle de concerts pop-rock. " Nous favoriserons autant que possible la création d’une nouvelle salle de spectacle pour les musiques émergentes. "

5. Un centre de congrès. " Dans le cadre du projet de revitalisation du site dit ‘de la courgette’, on veillera dans la mesure du possible à doter Namur d’une salle de conférence de grande capacité pour l’accueil de séminaires. "

6. Une nouvelle Européade. " Namur essaiera d’accueillir un événement culturel d’ampleur internationale tel que Les Fous chantants, une nouvelle édition de l’Européade de folklore ou Europa Cantat. "

7. Un Corso redynamisé. " Le Corso de Jambes sera reconsidéré pour en améliorer la qualité et la diversité des groupes, en concertation avec les acteurs jambois. "

8. Une salle handisport. " Notre commune se dotera d’un outil sportif qui lui fait encore défaut : une salle pour les handisports. "

9. Le remplacement des terrains synthétiques. " Nous mettrons au besoin nos terrains synthétiques en conformité par rapport aux impératifs sanitaires (changement des billes de caoutchouc). "

10. Des espaces verts réhabilités. " Les parcs Reine Astrid et des Sources, entre autres, feront l’objet d’un entretien destiné à en améliorer la convivialité et l’accessibilité. "

M.V.