Namur

La FWB finance la rénovation de la piste d'athlétisme et du terrain de foot ainsi que la patinoire et le terain de foot synthétique

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé ce mercredi, sur proposition du Ministre des Sports Rachid Madrane, le lancement des marchés publics de travaux concernant, au centre Adeps de Jambes, la rénovation de la piste d’athlétisme et du terrain de football ainsi que la reconstruction de la patinoire semi-enterrée afin de permettre la construction d’un terrain de football/hockey en gazon synthétique ainsi que les aménagements y afférents.

Pour rappel, la ville de Namur et la FWB avaient lancé, en 2015, un appel d’offres portant sur les projets de stade d'athlétisme/football, de patinoire et de terrain de football/hockey en gazon synthétique. Le montant estimé des études de conception et des travaux de réalisation des projets avait cependant été dépassé par toutes les offres reçues, qui ont donc dû être jugées irrégulières.

Il a dès lors été décidé de relancer deux marchés, une adjudication concernant la piste d’athlétisme et le terrain de football et un appel d'offre concernant la patinoire et le terrain de football/hockey en gazon synthétique.

Le montage financier, arrêté depuis quelques années déjà, reste le même : la ville de Namur, propriétaire du site, contracte l’emprunt de 12,5 millions d’euros, la FWB louera ensuite les lieux en payant un bail qui couvrira toutes les charges et les intérêts de l’emprunt pris par la commune.

Néanmoins, la redéfinition des projets a engendré des nouvelles conséquences budgétaires approuvées par le Gouvernement ce mercredi. En sus du montant de l'enveloppe de maximum 12.565.900,00 €, empruntée par la Ville :

> 1.000.000 € pour la rénovation de la piste d’athlétisme et du terrain de football, sachant que le marché de travaux a déjà été lancé et qu’il est au stade de la sélection qualitative ;

> 1.287.901,67 € pour la réalisation de la patinoire et du terrain de football en gazon synthétique, sachant que le marché de travaux a déjà été lancé mais qu’il doit être relancé pour intégrer ce budget complémentaire et permettre d’obtenir des offres qualitatives.

"Je suis heureux que ce dossier à rebondissements trouve enfin une issue favorable", souligne le Ministre Madrane. "Il est primordial que les Namurois puissent disposer d’un centre Adeps avec des infrastructures de qualité."