Namur Le directeur général, admis à la retraite le 1er septembre, se présente sur la liste de la minorité

"Je ne me présente pas aux élections communales, sur la liste de la minorité L’Essentiel pour contester le travail réalisé par la majorité, ni pour critiquer ce qui a été fait pendant six ans. Je connais bien les rouages de la commune et je souhaite mettre l’expérience acquise pendant 34 ans, d’abord comme employé communal, puis comme directeur général, au service de la population", affirme Albert Lamborelle, 62 ans, directeur général à Houffalize, en congé depuis le 31 juillet et officiellement retraité dès le 1er septembre prochain.

Sa candidature officialisée depuis peu a tout de même surpris la majorité. "J’ai été approché par la minorité voici quelques mois", se souvient-il. "J’ai d’abord refusé car la décision était difficile à prendre quand j’étais toujours en fonction. Après mûre réflexion, j’ai accepté de relever ce nouveau défi à une période de ma vie où je serai plus disponible pour m’investir en politique."

Albert Lamborelle poursuit en disant qu’il a été invité, récemment, à rejoindre la liste du bourgmestre, Marc Caprasse, mais qu’il a refusé car il s’était déjà engagé auprès de Claude Philippart qui conduira la liste à tendance libérale.

" Je n’ai pas de carte de parti et je n’envisage pas d’en prendre une " , tempère-t-il. "Je suis un candidat d’ouverture. Les matières qui m’intéressent concernent la ruralité, la forêt et l’urbanisme. Dans une commune rurale comme la nôtre, la plupart des gens attendent que les élus locaux s’occupent de filets d’eau ou de petits aménagements. Je serai à l’écoute de tous les citoyens."