Namur Le jeu qui sort ce jeudi 12 juillet 2018 (en téléchargement gratuit sur Apple store et Google Play) vous fait devenir un chasseur de créatures sorties d’un laboratoire. Grâce à la géolocalisation, le monde réel devient un énorme terrain de jeu dans lequel vous devez récolter des cartes. Les commerces, restaurants, lieux publics peuvent aussi abriter des récompenses virtuelles. La société namuroise espère des milliers de téléchargements dans le prochain mois.
© DR
 

Fondé par des passionnés de cartes et de voyages, Nicolas de Kerchove (Belgique) et Joel Mendez (Panama), le projet a démarré en 2014 à partir d’un cours d’entrepreneuriat technologique de l’Université de Stanford. Après avoir effectué une première levée auprès d’investisseurs privés et du fonds d’investissement pour les entreprises créatives « St’art », la société Apocalypse Hunters a réalisé une deuxième augmentation de capital avec Be Angels. C’est maintenant avec l’importante chaine de télévision Channel 4 et son entité All4 Games que le jeu sera lancé et publié. Plus d’un million de diffusions du trailer sont prévues.

3 années de R&D plus tard, l’équipe a construit l’une des plates-formes les plus avancées concernant la mise sur le marché de jeux basés sur la localisation de haute qualité. Cette plate-forme permet d’économiser 80% du temps de développement de jeux basés sur la localisation.

© DR

Apocalypse Hunters est le 3e jeu créé par le duo. La société qui porte le nom du jeu s’est basée sur les désirs et expectatives refoulées de nombreux joueurs pour proposer ce jeu de cartes géolocalisé. Le joueur se voit allier réalité et fantaisie grâce aux fonctionnalités de géolocalisation pour vivre une expérience unique.

Grâce aux tests d’utilisateurs, le jeu a pu répondre aux désirs des joueurs. Ainsi, la carte est passée de la 2D à la 3D; le jeu est devenu multi-joueurs et la partie est devenue plus stratégique. Les joueurs peuvent trouver le monde entier transformé en un immense terrain de jeu de cartes. À la différence d’un Pokemon Go, le jeu permet également aux joueurs de construire des bases dans le monde réel où ils peuvent cultiver des devises numériques (Hunter Coins) qui leur permettront de débloquer de nouveaux contenus. Le jeu de cartes à jouer et le système de coffres « surprises » est aussi nettement plus stratégique et proche de jeux comme Clash Royale ou Hearthstone.

© DR

Finalement, à la différence de Clash Royale, les cartes sont à trouver dans le monde réel. Ainsi le joueur est poussé à se promener. Notons aussi l’interaction avec la météo. Lorsqu’il pleut le joueur aura plus de chances de rencontrer des cartes de type aquatique par exemple. Cela est un excellent atout pour les joueurs belges qui veulent jouer contre d’autres joueurs vivant au soleil et ayant des cartes de type « feu ».

Liens de téléchargements du jeu : www.apocalypsehunters.com