Namur La conductrice qui a percuté Aurore n’avait pas respecté la limitation de vitesse. Une pétition réclamant un dispositif de ralentissement à Romedenne tourne.

Il y a dix jours, Aurore Amant s’est fait renverser par une voiture à l’entrée du village de Romedenne, à l’endroit où la circulation est pourtant limitée à 50 km/h. Elle souffre de deux fractures : une ouverte au tibia et une au péroné. Elle est sortie de l’hôpital dimanche.

"Je venais de récupérer notre petite Yris chez sa nounou. Je l’avais déposée dans son siège et je n’avais pas encore refermé la porte latérale, lorsqu’on m’a percutée… Je suis sans doute passée par-dessus le véhicule qui m’a percutée, avant de retomber lourdement sur le sol."

(...)