Namur Chez Juliette proposera principalement des fromages artisanaux belges avec des vins et des bières de microbrasseries

Juliette n’a pas encore 28 ans, mais cela fait des années qu’elle a l’envie d’ouvrir un bar à fromages. "L’idée me taraudait depuis le début de mes études d’ingénieur de gestion. J’ai d’ailleurs fait un mémoire sur la contradiction entre les normes d’hygiène et la qualité organoleptique d’un fromage. L’Afsca n’a jamais voulu me rencontrer dans ce cadre-là", sourit celle qui a baigné dans le monde de la gastronomie depuis toute petite. "Mon père travaillait dans le vin et le champagne, donc on allait au restaurant pour son travail. Je me souviens du château du Mylord à 7 ans ou du menu dégustation de l’hostellerie Lafarque à 10 ans…"

Lorsque, après ses études, Juliette commence à travailler chez Jacquy Cange, un grand fromager qui fournit les meilleurs plateaux de fromages du pays, c’est une suite logique. "Malgré tout ce que j’avais appris pendant mes études, j’ai presque tout appris là-bas. J’ai été propulsée chef de production après à peine trois mois pour remplacer quelqu’un en maladie", raconte-t-elle.

C’est le 6 octobre 2016 que Juliette a décidé qu’elle allait ouvrir son bar à fromages. "Et j’ouvrirai le 6 octobre 2018, la date que je m’étais fixée il y a deux ans." Le concept ? 30 fromages, 30 vins, 30 bières. "Mais pas toujours les mêmes. Et puis je me laisse le loisir d’ajouter des petites choses à la carte comme des brushettas, une petite soupe ou une petite salade…" Ses fournisseurs ? Des artisans belges. "En province de Namur, il y a vraiment un vivier", se réjouit Juliette, originaire de Mouscron qui vient de s’installer à Namur. "Les vins ne seront pas forcément belges, mais les bières, oui. On ne pourra pas passer outre la Houppe qui est devenue un classique."

M.V.