Namur Julien Braeckevelt est venu à bout de son défi d’Everesting, à la Citadelle de Namur

"C’est toi qui montes 85 fois la Citadelle ? On peut t’accompagner sur une montée ?" Samedi matin, des participants du Namuraid viennent repérer le parcours. Mais dans leur reco, ils souhaitent encourager Julien Braeckevelt, lancé dans son défi d’Everesting, soit grimper à vélo l’équivalent de l’Everest, 8 848 mètres. Un projet fou, que ce Namurois a réussi. Au bout d’un très long périple : avec 18 h 44’06 d’efforts, 337,35 kilomètres, 8 893 mètres de dénivelé.

"J’ai dû faire 91 montées de la Citadelle pour avoir le bon dénivelé, pour que ma tentative soit homologuée sur le site de l’Everesting", commentait-il ce dimanche. "Avec les pauses, j’ai presque fait le tour de l’horloge. Je suis parti à minuit, j’ai fini à 23 h 30."