Namur Et il durera deux mois: voici les dispositions prises pour la circulation

La date avait été évoquée lors du conseil communal de mars : la première phase des travaux de la bande bus démarre ce jeudi 3 mai. Le cabinet de la mobilité à Namur nous le confirme. "Il s’agit d’un chantier SRWT (société régionale wallonne du transport). La Ville avait demandé à ce que la chaussée de Louvain reste complètement accessible pendant les heures de pointe et cela a été intégré au cahier de charges. Ce qui explique que l’impact sur la circulation sera très limité."

Que les Namurois se rassurent : la chaussée de Louvain ne sera pas bloquée. Les voitures et les bus pourront y passer pendant la totalité de ce chantier de deux mois. "À l’exception, peut-être, des derniers jours du chantier où l’on pourrait mettre en place une déviation, mais uniquement pour des travaux de nuit à partir de 22 h 30. Et encore, ce n’est pas certain."

Concrètement, la première phase du chantier concerne le tronçon entre l’IATA et la rue Sardanson (Maxitoys et Cie). Le deuxième tronçon, qui remonte jusqu’à la rue Saint Luc, ne sera en chantier que l’an prochain. Pendant cette première phase, le bas de la chaussée de Louvain ne sera accessible qu’en alternance entre 9 h et 15 h 30, des feux lumineux seront installés.

L'accès à la rue de Sardanson et à la rue du Moulin à vent reste possible à toute heure. Par contre, entre 9h et 15h30, la sortie de ces rues ne pourra pas se faire via la chaussée de Louvain, mais uniquement par l'arrière, que ce soit pour monter côté Champion ou descendre côté Namur.

Faut-il déconseiller aux automobilistes d'emprunter la chaussée de Louvain pendant ces deux mois de travaux? "Pas plus que d'habitude car on a tout fait pour que la circulation sur cet axe de pénétration important soit maintenue. Mais au quotidien, la route de Hannut est plus roulante quand il s'agit d'arriver à Namur, surtout aux heures de pointe", indique la mobilité.

M.V.