Namur Le conflit ouvert entre lui et le bourgmestre se poursuit

La guerre des clans au sein du MR à Ciney, personnifiée par l’antagonisme entre les deux plus grands scores électoraux de 2012 toutes listes confondues - le bourgmestre Jean-Marie Cheffert et l’échevin Frédéric Deville -, est loin d’être close.

On le sait, Frédéric Deville sera pour le scrutin d’octobre à la tête d’une liste rassemblant le PS, le CDH, des candidats d’ouverture et des MR "dissidents".

Alors que Jean-Marie Cheffert sera candidat à sa propre succession, pour reconduire une majorité bleue absolue. Une situation qui, aux yeux des instances du parti, fait désordre. "Début avril, nous sommes 5 membres du MR à avoir reçu par voie postale un courrier de Patrick Galloy, président de la section locale MR de Ciney, nous informant de notre exclusion du MR", explique Frédéric Deville. La mesure concerne également les conseillers communaux Luc Fontaine et Anne Demarche, ainsi qu’Anne Fourneau et l’ex-élu Joseph Jouant.

"Le courrier n’étant pas très clair - étions-nous exclus du MR cinacien ou du MR en général ? -, nous avons pris nos renseignements auprès de David Clarinval". Ce dernier, qui est président provincial, a levé l’ambiguïté : "Selon les statuts du parti, il est explicitement indiqué qu’un acte de candidature sur une liste opposée à une liste reconnue officiellement par le MR signifie, automatiquement, l’exclusion du MR en général, et non seulement de la communale. La communale MR de Ciney a donc sollicité du parti l’application des statuts à l’égard de vous cinq".

Sauf que pour Frédéric Deville, si les annonces préélectorales sont claires, "dans la pratique, aucun acte de candidature sur une liste opposée n’a encore été réalisé officiellement. Aussi, après avoir pris le temps de la réflexion, nous avons décidé d’introduire tous les cinq un recours collectifs contre cette décision que nous estimons injuste, voire illégale".

L’argumentaire développé dans le courrier du recours, entre autres, souligne qu’aucune liste n’a été déposée à ce jour, que la commune voisine de Dinant présente des cas similaires sans les mêmes effets, que la liste de Jean-Marie Cheffert comprendra d’anciens membres PS et CDH… Il appartiendra au Conseil de conciliation et d’arbitrage du MR de trancher.

L.S.