Namur L’échevin des Finances affirme sur Facebook avoir été arnaqué et refuse de s’excuser

Depuis quelques années, Facebook est devenu un outil de communication essentiel pour les élections. Avec parfois quelques petits dérapages. La semaine dernière, le réseau social a été la scène d’un nouveau conflit entre l’échevin des Finances Victor Floymont et le premier échevin Robert Closset.

Point de départ : le projet de construction d’une piscine sur Mont-Fat de Closset, jugé irréalisable par Floymont qui n’a pas hésité à s’attaquer à son opposant. "En 12 ans moins 3 (il n’était que conseiller), M. Closset a prouvé toute son incompétence. Il a fait perdre des milliers d’euros à la Ville et à toutes les personnes qu’il a arnaquées et j’en fais partie."

Ce lundi soir, Robert Closset a voulu régler ses comptes lors du conseil communal. Mais Victor Floymont n’a pas réagi. "Ce que j’ai écrit est la vérité mais je ne reviendrai pas dessus. On a décidé, avec le bourgmestre, de ne plus polémiquer là-dessus. Ce serait une chaîne sans fin, d’autant plus que Robert Closset va peut-être m’attaquer au tribunal. On préfère donc prôner l’apaisement", explique Victor Floymont.

De son côté , Robert Closset compte bel et bien déposer plainte à l’encontre de l’échevin des Finances. "Ce qu’il a dit est tout a fait diffamatoire. Encore une fois, on me salit alors que le dossier est vide. Il a eu l’occasion de s’excuser sur Facebook et au conseil communal, ce qu’il n’a pas fait. Et Richard Fournaux ne compte pas le sanctionner alors qu’il a mis dehors Thierry Bodlet pour bien moins que ça. C’est honteux venant de la part d’un candidat bourgmestre. Je vais par ailleurs écrire au MR pour que le parti prenne position."

S.M