Namur


Ibrahim, un habitant de La Louvière, a autorisé Mustapha à déposer du terreau, des tentures, des tuyaux d’aérations, bref, tout ce qu’il faut pour la culture du cannabis sauf les plantes et les lampes, dans la maison louée depuis 9 mois dans sa région.

Les deux lascars se connaissaient bien puisqu’on a retrouvé leurs empreintes sur une Golf qui a servi dans une grosse plantation à Malonne, stoppée net par les infos d’Ores, le fournisseur d’électricité qui avait remarqué une forte consommation, d’où cette facture solidaire de 72.000 €. Le Ministère Public a requis une peine de travail de 150 heures, « pour faire bonne mesure », dixit le Proc. La défense d’Ibrahim conteste les charges retenues : Il n’y a pas eu commencement d’exécution, ni d’actes préparatoires à proprement parler, pas plus qu’il n’y a eu d’élément objectif qui permette de mettre en évidence une quelconque intention. C’est pourquoi Me Somers sollicite l’acquittement de son client. « Pourtant, tout ce terreau, c’est pas pour des tomates ou des orchidées ! », s’est exclamé le Parquet ! Le jugement sera rendu le 5 septembre.