Namur Julien Jomaux est actuellement en Russie pour suivre les Diables

Entre Sotchi, Moscou ou encore Saint-Pétersbourg, la Russie est un pays complètement à part, que Julien et ses amis du Devil’s Spirit Fan découvrent au fur et à mesure des matches de l’équipe nationale belge.

"Nous sommes déjà assez fatigués car depuis le début de notre voyage, nous avons énormément voyagé dans le pays que cela soit en avion, en train de nuit ou encore dans les transports en commun", explique-t-il. Des péripéties qu’il réalise dans une ambiance particulièrement folle. "Tout est complètement hors norme. Ici c’est le Mondial, il y a des personnes de toutes les nationalités, c’est à mille lieux de ce que j’avais pu rencontrer lorsque j’avais suivi l’Euro ", poursuit-il.

Pourtant, ce n’est pas toujours facile de se faire comprendre. "Entre supporters on peut discuter, c’est d’ailleurs rassurant d’avoir tout un contingent belge avec nous mais avec les Russes, bien qu’ils soient beaucoup plus avenants qu’imaginé, c’est quasi impossible. C’est assez impressionnant d’ailleurs mais ici personne ne parle anglais, on a vraiment du mal à s’y retrouver."

Après être passés par Sotchi, la ville des derniers Jeux olympique, c’est à Moscou qu’ils ont atterri. "Cette ville était énorme. C’est beaucoup plus congestionné que Bruxelles, c’est assez déroutant. Nous nous sommes ensuite rendus à Saint-Pétersbourg et nous voilà maintenant à Kaliningrad". Un voyage que Julien attendait avec impatience depuis longtemps. "Nous ne regrettons pas du tout d’être venus, c’est au-delà de nos espérances. Nous sommes passés par une agence de voyage russe pour nous aider, car avec la langue tout est compliqué et dans la globalité cela se déroule plutôt bien".

Une excursion dans la plus grande nation du monde, qui a finalement un coût relativement raisonnable. " Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’organisation du voyage, avec les logements et les transferts, était encore raisonnable car cela tournait aux alentours de 1500 euros. Néanmoins nous avons déjà eu de petites mauvaises surprises, avec un vol annulé et un logement vétuste, mais cela fait partie du jeu", conclut-il. Il est possible de suivre ces Namurois sur la page Facebook Devil’s Spirit Fan.

H.I