Namur Eliane Tillieux répond aux propos tenus par Bernard Poncelet à son égard et envers le PS

À la lecture des propos de Bernard Poncelet justifiant son passage au MR, Eliane Tillieux s’étonne du manque d’arguments évoqués et de l’absence de projet du candidat.

"Je rappelle tout de même que l’on n’a plus entendu parler de Bernard depuis plusieurs années. On a tout de même un peu l’impression qu’on vient parler des défections passées du PS en cette période, alors que l’eau a coulé sous les ponts", précise la cheffe de groupe PS à Namur. L’homme n’a en effet pas mâché ses mots à l’égard du PS en évoquant le dégagisme de certaines personnalités.

"Quant aux départs, nous ne sommes pas le seul parti à en faire les frais. Et je rappelle aussi que quand il parle de dégagisme, Jean-Louis Close, Bernard Anselme et Jackie Chenoy sont toujours des personnes impliquées sur lesquelles on peut compter. Ce sont des sages que nous écoutons et qui suivent attentivement certains dossiers", précise-t-elle.

Par ailleurs , elle relève également que les valeurs portées par Bernard Poncelet, dont le respect, l’effort et la discipline, sont plutôt des valeurs conservatrices et non progressistes.

"On est finalement bien loin de nos valeurs, et si ce sont les siennes, il est alors totalement légitime qu’il ait quitté le PS. Il est passé de socio-démocrate à libéral-conservateur."

L.Do.