Namur

L'enquête était clôturée mais l'avocat de la famille de la victime a demandé des précisions


Le 7 octobre 2017, Eric Regnier, né en 1993, a été abattu par balles par sa belle-mère alors qu'il se trouvait chez elle. Cette dernière a été inculpée d'assassinat provoqué. Ce vendredi, nous avons appris que des devoirs d'enquête complémentaires avaient été demandés par l'avocat de la famille de la victime. « L'enquête était clôturée et le dossier prêt à être communiqué à la chambre du conseil mais des devoirs, qui ne devraient pas prendre beaucoup de temps, ont été demandés », a précisé le parquet de Namur qui n'a pas souhaité rentrer dans les détails.

Cet homicide s'est produit dans un contexte familial assez lourd. Eric Regnier et sa femme étaient en instance de divorce alors qu'ils venaient tout juste de se marier et d'avoir un petit garçon. Eric Regnier voulait récupérer l'enfant, ce que ne voulait pas son ex-compagne. Une situation qui aurait engendré de nombreux faits de menaces vis-à-vis de sa belle famille. Le jour du drame, c'est d'ailleurs Eric Regnier qui aurait tiré le premier.