Namur Un circuit permanent a été installé en bordure du lac de la Plate-Taille.

La météo du week-end dernier était idéale pour la pratique du char à voile. Soleil et vent ont permis aux passionnés de la discipline de s’adonner à ce sport qui a fait son apparition sur le site touristique des lacs de l’Eau d’Heure en juillet. Un circuit, installé en bordure du lac de la Plate-Taille, a été inauguré dimanche à l’occasion du premier Trophy de char à voile.

L’idée a germé dans la tête de Jean-François Baelden, le gestionnaire du Crocodile rouge, il y a un an. "Je suis toujours à la recherche de nouvelles animations", explique-t-il. "En novembre 2013, j’ai vu une personne circuler en char à voile sur le parking du centre d’accueil. Cela m’a donné une idée. Notre site est très fréquenté d’avril à fin octobre. Ensuite, il n’y a plus personne. En réalité, la pratique du char à voile est possible toute l’année dès qu’il y a du vent. Cela nous permet donc d’installer ce circuit permanent."

Une partie du parking du centre d’accueil est désormais réservée à la pratique sportive. Des compétitions ont également lieu de temps en temps sur un plus grand circuit.

"Habituellement, ce sport se pratique au bord de la mer. Ici, c’est la première fois que ça se déroule en pleine terre", ajoute Jean-François Baelden. "Les premières réactions sont très positives. Nous accueillons des Bruxellois, par exemple."

L’attraction est accessible au grand public. Le club Wind Lovers Club a été créé sur le site. Il est affilié à l’association du char à voile belge. "On a créé une école d’initiation avec le blokart, un type de char plus petit et facile à manipuler", précise Pierre Nyssens, le président de l’association. "Les visiteurs pourront faire des initiations, suivre des cours pour obtenir leur brevet élémentaire de conduite. Ceux qui veulent aller plus loin seront dirigés vers le brevet de compétition."

Les responsables espèrent surtout toucher un nouveau public, la pratique du char à voile étant plus prisée au nord du pays.

L’accès au circuit est gratuit. Les personnes intéressées ont également la possibilité de louer cinq chars et d’apprendre à rouler en compagnie d’un moniteur. Il faut, pour cela, s’inscrire en envoyant un mail à info@crocodilerouge.be.

Le futur s’annonce aussi chargé pour le gestionnaire de l’attraction. "L’année prochaine, nous célébrerons les 10 ans de présence du Crocodile rouge sur le site. La fréquentation évolue constamment", se réjouit Jean-François Baelden.