Namur Freecaster dispose d’un CV impressionnant: Vuittosn, Saint Laurent...

Si la société namuroise freecaster est entrée dans cette aventure défilé, c’est grâce à un autre Namurois. "Michel Denis est le patron de la société Benuts, spécialisée dans la création d’effets visuels, d’animation 3D et de motion design. Il avait déjà travaillé sur des clips et concerts de Stromae. Quand le frère du chanteur lui a parlé du concept, il nous a recommandés", explique Raymond Dulieu qui a établi son siège social à Erpent où travaillent 7 personnes, mais a aussi développé un siège à Paris avec 5 collaborateurs et 1 au Luxembourg.

"Il ne s’agit pas vraiment d’un clip de musique, même si on entend le nouveau titre de Stromae, mais la présentation d’une collection. La styliste namuroise Coralie Barbier et Stromae souhaitaient montrer le concept de fabrique avec les mannequins anonymes qui arrivaient dans cette boîte magique et en ressortaient plus vivants avec des looks et des attitudes."

Si la connexion namuroise a fonctionné, c’est parce que Freecaster a un CV qui en jette. Outre les événements sportifs et la plateforme Auvio dont elle s’occupe, la petite boîte namuroise a l’habitude de capter des défilés de mode. "On a un contrat avec LVMH et on travaille sur les captations de Vuitton, Yves Saint Laurent, Hermès et d’autres grandes marques partout dans le monde", précise le chef d’entreprise qui ne refuse pas pour autant les plus petits contrats. "Ce n’est pas parce qu’on filme Tomorrowland qu’on n’a pas fait le Saint Louis Festival le week-end dernier. et ce avec la même technologie et les mêmes moyens", précise Raymond Dulieu.

Cette précision belge en toute décontraction a été fort appréciée par les Parisiens du Bon Marché où a été filmé le clip de présentation de la nouvelle capsule de vêtements Mosaert. "On a l’habitude d’une captation avec diffusion en direct. Ici, on a enregistré et il y a eu beaucoup de travail en postproduction. Mais on a travaillé dans les conditions du direct", précise celui qui a révolutionné le streaminglive des catwalks.

"Ici comme lors de défilés traditionnels, on a introduit les grues, les steadycams, les caméras sur rails, les caméras ralenties… Ces éléments apportent une dynamique supplémentaire aux événements de la mode en streaming. J’en suis assez fier."

Magali Veronesi