Namur

Des travaux qui débuteront en août 2014 par la rampe

NAMUR Le palais des Congrès était comble, lundi soir, pour la première soirée-débat de la semaine de l’Aménagement durable initiée par l’échevin de l’Aménagement durable, Arnaud Gavroy. Au menu : le nouveau quartier de la gare. Dalle de la gare inachevée (11.000 m2), cellules commerciales vides, gare des bus vétuste, immeubles inoccupés, square Léopold peu convivial : il était temps d’intervenir !

Et les projets s’avèrent ambitieux : un nouveau pôle commercial sur le square de l’Europe unie (de taille modeste, +/- 20 000 m2), ce complexe de moyennes et grandes surfaces (maximum 4.000 m2) sera directement connecté à la rue de Fer); une gare des bus en hauteur sur la gare des trains (dalle) et reconfiguration en corollaire de la gare 19e en complexe multimodal; une rampe (limitée à 4 %) connectée au square Léopold et accolée à l’arrière du parking dit du C&A permettra aux bus d’y accéder; un pont haubané élégant culminant à 12 m constituera le signal de cette gare unique, “véritable totem de Namur dédié au transport public”, commente Arnaud Gavroy.

À cela s’ajoutent la rénovation du bâti existant boulevard Mélot coté ville et son urbanisation côté gare et une profonde refonte de la circulation dans tout le périmètre. Difficile de tirer les vers du nez du groupe Citymall, la société d’investissement et de promotion de centres commerciaux et de centre-ville, pour en savoir un peu plus sur le projet Côté Verre, le nouveau centre commercial de 20.000 m2.

D’après les analyses réalisées par la société, “Namur est sous-équipée à concurrence de 60 % par rapport à Mons et à Charleroi”, explique B. Weemaes. “Outre l’arrivée de l’enseigne Fnac confirmée, le centre devrait accueillir des enseignes encore inexistantes en Wallonie mais aussi des indépendants namurois”, signale encore CityMall. Le projet qui rayera de la carte l’ancienne gare des bus privilégie le verre et la verdure.



© La Dernière Heure 2012