Namur Éclairages et fontaines pour les Échasseurs

Peu le savent, certains l’ont sans doute oublié, mais le rond-point des Échasseurs à Namur situé à proximité du pont des Ardennes était, il y a une dizaine d’années, équipé d’une fontaine. Par manque d’entretien de la part du Service public de Wallonie, celle-ci a finalement arrêté de fonctionner, mais devrait retrouver toute sa splendeur au printemps prochain.

"Le problème de ces fontaines situées aux pieds des Échasseurs, c’est l’entretien. Il faut nettoyer les feuilles mortes en automne et stopper l’arrivée d’eau en période de gel pour que l’installation ne saute pas", explique l’échevin de l’Énergie, Arnaud Gavroy. "Le SPW direction électromécanique n’ayant pas d’ouvriers directement à sa charge pour s’en occuper, les fontaines n’ont jamais été réparées. Aujourd’hui, à la demande de la Ville et grâce à un accord avec le collège, le SPW s’engage à réparer l’installation et la ville à l’entretenir."

Le retour des jets d’eau est prévu en principe pour le printemps, mais avant, un nouvel éclairage sera installé pour la fin du mois de septembre permettant de valoriser les lieux et de les sécuriser la nuit.

Toujours du côté de l’éclairage régional, la Ville est intervenue aussi pour solliciter l’installation d’un éclairage en bord de Meuse allant du Grognon jusqu’au CHR en passant par le port du Bon Dieu. "Le Ravel qui passe en dessous du pont du Luxembourg n’est plus du tout éclairé et c’est très dangereux. De même que le long du quartier du port du Bon Dieu. En principe, d’ici la fin de l’année, cela devrait être résolu", précise l’échevin.

Enfin, en septembre , côté rive droite de la Sambre, un éclairage est également prévu depuis le Grognon jusqu’au pont de l’Évêché.

Par ailleurs, l’ensemble du grand Namur sera totalement équipé d’éclairage Led d’ici 2024, plus écologie, économique et moins énergivore. En principe, outre les premières ampoules Led déjà installées pour remplacer les ampoules à vapeur de mercure désormais interdites par l’UE, les premiers aménagements sont prévus d’abord dans les quartiers aux abords de la ville pour terminer par le centre. Cela dit, certaines dérogations sont envisagées, notamment dans des quartiers comme celui de l’université.

L.Do.