Namur


Les dates de fermeture opérationnelle sont connues pour les différents centres Croix-Rouge.

Deux mois après l’annonce brutale de la décision fédérale de fermer les 9 centres d’accueil du pays, la Croix-Rouge qui compte 1430 places, a pris connaissance des dates opérationnelles de fermeture.

Ainsi, après trois années d’existence, le Centre d’accueil de Belgrade fermera définitivement ses portes fin octobre, tout comme les centres de Tournai et de La Baraque de Fraiture. Arlon et Sainte-Ode fermeront quant à eux pour la fin décembre.

"Nous sommes extrêmement fiers du chemin parcouru et du travail accompli. Belgrade a souvent été mis en avant pour la qualité de son accueil et son fonctionnement ainsi que pour son intégration dans le tissu namurois et pour les dynamiques et partenariats qui s’y sont développés", commente le directeur du centre, Quentin Courtois.

Conscient que ce travail n’aurait pu être possible sans l’appui de bénévoles et collaborateurs, il remercie notamment le Collectif Citoyens Solidaires de Namur, la Ville, la Défense, la Police, l’Université de Namur, mais aussi le FOREM, la Mirena, le CAI, le CAL, Paysans Artisans, les riverains, les commerçants et les acteurs de la santé.

Si une page se tourne, le centre organise néanmoins une dernière fête le 23 juin en signe de remerciement pour le travail accompli.