Namur Aubrey Théodore s’est vu confier les rênes sportives suite au départ de José Bonjean, démissionnaire

José Bonjean n’est plus l’entraîneur d’Erezée. Il a remis sa démission en milieu de semaine passée. Le comité a confié l’équipe à Aubrey Théodore qui est désormais joueur-entraîneur. Cette solution trouvée en interne a déjà porté ses fruits puisque les Canaris ont remporté un précieux succès face à Champlon. "C’était le match à gagner absolument", commentait Aubrey Théodore. "J’étais déjà sous pression pour ce premier match comme coach. D’abord parce que j’avais fait quelques modifications dans l’équipe et ensuite, parce que nous devions impérativement remporter les trois points. C’est une très bonne victoire."

Si les suiveurs de la P1 n’avaient pas vu venir la démission de José Bonjean, ses joueurs n’étaient finalement pas trop surpris par cette décision. "Ces dernières semaines, cela devenait éprouvant. La totalité du groupe n’était plus derrière le coach. Beaucoup de joueurs commençaient à se plaindre. On ressentait clairement un malaise dans le vestiaire et une grosse baisse d’ambiance depuis la reprise. Je pense sincèrement que José a démissionné au bon moment pour l’équipe. Il n’y a rien du tout contre José dans ce que je dis et je veux même souligner tout ce qu’il a apporté au club. Il nous a fait rebondir il y a deux ans et la saison dernière, nous avons été champions. Il a fait du très bon boulot, mais depuis quelques semaines, ça n’allait plus. Depuis sa démission, on sent que le groupe est libéré d’un poids. Le changement de coach est très positif et arrive au bon moment."

La victoire contre Champlon a boosté les Canaris qui ne veulent pas en rester là. "Notre prochain objectif, c’est de dépasser Champlon au classement général", affirme le nouveau coach.

Le calendrier de la fin de saison n’est pourtant pas facile avec des adversaires comme Meix, Marloie, Ethe… "C’est vrai que Meix et Ethe, c’est costaud. Contre eux, nous jouerons probablement plus défensivement. Par contre, les autres sont tous prenables."