Namur À peine commencé, le chantier a été arrêté durant une semaine

La rue du Froidvau, l’un des principaux axes permettant d’entrer dans Dinant, est fermée à la circulation depuis le lundi 20 août en raison de la rénovation du revêtement. Problème : après quelques coups de pelleteuse, l’entrepreneur a déjà dû stopper le chantier. Durant une semaine, les machines n’ont pas bougé d’un centimètre.

"Des analyses de sol ont été faites lors de la réalisation du cahier des charges et rien de spécial n’a été détecté. Mais l’entrepreneur a, lui, constaté une présence anormalement élevée de goudron", indique le bourgmestre de Dinant Richard Fournaux. Une découverte qui a donc conduit à l’arrêt des travaux afin que la Région wallonne réalise de nouvelles analyses de sol. "Et celles-ci ont confirmé celles qui ont déjà été faites précédemment. Mais aussi que les constatations faites par l’entrepreneur étaient justes… En fait, il y a par petits endroits une présence élevée de goudron. Et le hasard a voulu qu’on commence par là."

La présence de ce matériau pose notamment souci dans le recyclage des déchets. "C’est un problème de terre polluée. C’est là depuis des années. Le goudron ne se traite pas de la même manière que le tarmac qui est broyé puis réutilisé. Cela peut aussi engendrer une augmentation du coût du chantier", poursuit Richard Fornaux. Selon le bourgmestre, une issue positive a déjà été trouvée suite à ces découvertes. "Et le retard qui a été pris sera récupéré. Un accord a déjà été trouvé entre la Région wallonne et l’entrepreneur." La fin du chantier du Froidvau est prévue le vendredi 5 octobre 2018.

S.M.