Namur L’objectif affiché par les candidats est la continuité

Le bourgmestre de Gedinne, Vincent Massinon, a présenté sa liste forte de 15 candidats (8 hommes et 7 femmes) pour les élections communales. À l’analyse on constate la présence du bourgmestre, trois échevins, trois membres du conseil communal et deux du conseil de l’action sociale mais aussi l’apparition de six nouvelles têtes représentant les différents villages.

De Patignies, on a Marie-Thérèse Colaux, Marie Goire de Vencimont et Christiane Richard de Willerzie. Parmi ces petits nouveaux un seul homme, Jean-Noël Moreau. La liste est complétée par Anne-Pascale Tahir de Sart, Custinne et Charline Wartique de Gedinne. Ils sont principalement apparentés MR et CDH. On notera l’absence de la présidente du CPAS, Sylvianne Simon.

Vincent Massinon (MR) est candidat à sa propre succession et tête de liste. Il compte bien travailler dans la continuité. " Nous allons continuer à porter les dossiers initiés ces derniers mois comme la réaffectation de l’ex-Lycée (site de la Croisette), l’installation de la Fourmilière dans les murs de l’ex-Institut, la nouvelle crèche, les Arpents Verts ou le Centre d’interprétation de la Maison Languiller. "

Il veut assurer un bon fonctionnement des différents services de la commune et en tenant compte des directives wallonnes, fédérales et européennes de plus en plus contraignantes.

Vincent Massinon s’engage : " Il faut sans cesse améliorer la gestion de la commune et assurer l’équilibre budgétaire, relever les défis financiers, techniques, administratifs, environnementaux et sociaux de la commune afin d’assurer une bonne qualité de vie à tous les habitants. Enfin il faut garder la visibilité de la commune au sein des différentes structures pluri-communales (ZP et de secours, Province, GAL, Maison du tourisme). " Mais avant tout il faut gagner ces élections.