Namur

La Campagne Bob bat son plein. Sur le terrain l’inspecteur principal Frederic Boswell dirige le dispositif installé à l’entrée d’Eghezée depuis 13h30. "Bonjour, Campagne Bob. Veuillez souffler dans l’appareil svp" demande l’agent qui présente le Sampler à un automobiliste qui s’y prête volontiers et repart quelques secondes plus tard après avoir reçu son porte-clé Bob.

Avec deux Sampler qui fonctionnent en même temps la file se résorbe rapidement. "L’appareil détecte la moindre trace d’alcool" nous confie Frederic qui ajoute "si c’est le cas le conducteur sera soumis à l’éthylotest (ETT) qui déterminera s’il présente un bilan S (Save), A (Alert) ou P (Positif). Dans le cas de A et P un ETM (mesure) déterminera le taux exact d’alcoolémie."

Vers 15h30 le dispositif est levé. Résultat : 258 contrôles au Sampler, Ett/ Etm (éthylotest : éthylomètre) : 4 conducteurs positifs, 1 perception immédiate de 179 euros (taux de 0.30 mg/laae) et 3 PV alcool (0.39 ; 0.46 ; 0.42 mg/laae). "Finalement il vaut mieux se faire contrôler même en défaut que de tuer ou de blesser quelqu’un car votre vie devient un enfer" conclut Laurent Pirson, chef de la section roulage de la Zone de Police Orneau-Mehaigne.

Lors de ce contrôle, une équipe faisant partie du dispositif installé à Eghezée a reçu une autre mission. "Un véhicule suspect a été repéré par une équipe en civil qui circulait en périphérie du contrôle. Le coupe-retraite du dispositif statique a été appelé en renfort pour réaliser un contrôle approfondi. Le véhicule en question était finalement en défaut d’immatriculation, de contrôle technique et d’assurance. Il a été saisi et emmené par dépanneuse" nous a expliqué le commissaire Laurent Pirson, chef du service roulage de la ZP Orneau-Mehaigne.

JDC