Namur

Le 94.9 FM séduit de plus en plus de Namurois

NAMUR Hit Radio est plus que jamais la radio des Namurois. Après plus de 2 ans d’existence, la chaîne des 15-39 ans tire un bilan plutôt positif. “Il y eu une nette amélioration de la programmation et les auditeurs sont de plus en plus nombreux. On le voit dans les sms que l’on reçoit et sur Facebook, où on a plus de 5.000 fans” , explique David Godefroid, administrateur de la radio. De neuf au départ, l’équipe compte à présent une vingtaine de personnes. Des animateurs passionnés qui viennent pour le plaisir, bénévolement.

Hit Radio ne croule pas sous le poids des euros, puisqu’elle est principalement financée par la publicité et reçoit une aide symbolique de la Ville de Namur. Mais qu’importe, elle a des arguments de poids. “On n’a pas la prétention de révolutionner la radio, on a quelques différences par rapport aux autres radios, mais elles font toute la différence”, ajoute David.

Hit Radio mise ainsi sur la proximité avec ses auditeurs notamment grâce à sa présence à de nombreux événements, aux Apéros Namurois ou à d’autres soirées près de Namur. “Tout le monde peut venir parler et boire un verre avec les animateurs. C’est très convivial” , poursuit Mathieu Demaude, directeur de la communication.

Pour gâter son public, Hit Radio propose depuis peu deux nouvelles émissions : Le journal de la musique , avec les dernières news musicales à 9 h 30 et 16 h 30, et Génération Geek , consacrée aux nouvelles technologies, à 16 h 15 et 19 h 15. Toujours pour se rapprocher de ses auditeurs, Hit Radio proposera dès le 21 juin Hits à la demande . Les Namurois pourront programmer trois morceaux de leur choix par sms ou par mail et laisser un petit message. Pour les élections communales d’octobre, Hit Radio donnera la parole aux politiciens de notre capitale wallonne.

Bref, la radio foisonne d’idées. Si elle a un souhait à formuler, c’est d’exister encore dans 10 ans. David et Mathieu y croient ! “Nous sommes beaucoup plus optimistes maintenant. On arrive à survivre grâce aux auditeurs et à l’équipe” . Ne manquerait plus qu’un petit coup de pouce de la ministre de l’Audiovisuel…



© La Dernière Heure 2012