Namur La victime a reçu de multiples coups dont des coups de barre de fer

Giovanni Brasseur est tragiquement décédé à l'âge de 45 ans, le 16 août 2016 dans son chalet à Noiseux (Somme-Leuze). Au terme de plusieurs scènes, cet ancien militaire a été roué de coups par deux frères Holthzeimer, Michaël et Johnny. Le premier cité lui a donné deux coups-de-poing, le second entre cinq et sept coups de barre de fer au visage.

Ce mercredi matin, le tribunal correctionnel de Dinant a condamné Johnny Holtzeimer à 18 ans de prison du chef d'homicide volontaire, sans retenir la préméditation, donc.

Son frère Michaël a, lui, écopé de 6 mois de prison avec sursis probatoire. "Il n'est pas démontré qu'il a participé matériellement ou intellectuellement à la seconde scène de coups", a précisé le tribunal.

Quatre personnes issues de leur famille ou de leur entourage étaient par ailleurs poursuivies pour non-assistance à personne en danger. Deux d'entre elles, qui ne pouvaient nier que la victime était exposée à un péril grave de par ce qu'ils ont vu ou entendu, ont été condamnés à 200h de travail et à 12 mois avec sursis probatoire. Les deux autres ont été acquittée de cette prévention mais l'une d'elle, qui avait tiré sur la victime avec un pistolet à bille bien avant l'agression mortelle, a écopé d'une suspension du prononcé.