Namur

Décidément, la campagne électorale andennaise (pourtant sans gros accrocs jusqu'à la fin de la semaine dernière) est particulièrement rock'n roll dans sa dernière ligne droite.

Ce vendredi, la Fédération namuroise du Parti socialiste fustigeait l'attitude d'un candidat à Andenne, évoquant des "propos appelant au meurtre du bourgmestre Claude Eerdekens, sur les réseaux sociaux". Elle "condamne ceux-ci et exprime son intention de déposer plainte à l’encontre de l’auteur", ce dernier étant "candidat de la liste AD&N" à la commune "et d’Ecolo à la province". En poursuivant: "La nervosité d’une campagne ne peut jamais justifier des propos d’une telle violence. Ceux-ci sont indignes de représentants politiques et contraires aux principes mêmes de la démocratie".

Le candidat en question est donc Hugues Doumont, chef de groupe des verts au conseil communal, qui pousse la liste AD&N. Qui, lui, nous raconte une tout autre histoire. "J'avais posté sur Facebook un communiqué de presse relatif à un courrier du collège au personnel communal (sujet controversé dont nous avons fait écho dans nos colonnes, NDLR)", explique Hugues Doumont. "Un internaute, Bernard D., que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam, et qui du reste est de Charleroi, a marqué comme commentaire qu'on devrait le pendre. Un autre internaute a alors demandé de qui on parlait. Et j'ai simplement noté que je supposais que le premier internaute voulait parler du bourgmestre. Cela n'a jamais été plus loin que ça et de toute façon, après, j'ai effacé toute cette conversation. Mais, sincèrement, qui peut croire que j'ai incité au meurtre de quelqu'un, que j'ai incité à pendre le bourgmestre?"

Quant à une éventuelle plainte du PS, il note: "Que me reproche-t-on? Je ne comprends pas cette attitude, c'est à croire qu'ils ont peur du scrutin et des résultats. Après, vous savez, moi j'ai vu une de mes affiches placée à côté du portrait de Belkacem, condamné pour terrorisme. Là non plus c'est pas cool". Après discussion avec d'autres militants, le cas échéant, Hugues Doumont se réserve le droit de lui aussi déposer plainte pour propos diffamatoires.