Namur

Ce jeudi soir, la Fédération Namuroise du Parti Socialiste a été avertie de la présence de propos appelant au meurtre du bourgmestre d’Andenne, Claude Eerdekens, sur les réseaux sociaux. 

Elle condamne ceux-ci et exprime son intention de déposer plainte à l’encontre de l’auteur.

"Ce jeudi 11 octobre, un élu communal de l’opposition à Andenne, candidat à la commune et à la province, habitué des propos agressifs, ad hominem, a franchi une ligne qu’aucun démocrate ne peut tolérer. En effet, il a tenu des propos incitant à la haine et ressortissant, dès lors, du Code pénal. Dans un post Facebook relayant un communiqué de presse, le candidat de la liste ADN et d’Ecolo à la province, a, en réaction à un propos de ses supporters, soutenu une invitation à pendre le Bourgmestre d’Andenne. La nervosité d’une campagne ne peut jamais justifier des propos d’une telle violence. Ceux-ci sont indignes de représentants politiques et contraires aux principes mêmes de la démocratie. Pour ces raisons, la Fédération Namuroise du Parti Socialiste compte déposer plainte et signaler auprès des instances CdH et Ecolo le comportement répréhensible de leur candidat. Enfin, nous tenons à rappeler que de tels propos et comportements sont contraires aux valeurs défendues par le Parti socialiste et nous appelons les autres partis à prendre les sanctions y afférentes."