Namur Un homme a été blessé en sautant par la fenêtre

Les pompiers de la Zone NAGE (Namur, Andenne Gembloux et Eghezée) sont intervenus vendredi matin rue de l’Armée Grouchy pour maîtriser un incendie qui s’est déclaré dans un immeuble aujourd’hui inoccupé mais le lieu de résidence, le soir venu, d’une vingtaine de squatteurs !

Comme les riverains avaient signalé, en appelant à l’aide, un important dégagement de fumée, la police a décidé de fermer la rue à la circulation pour permettre aux hommes du feu de maîtriser l’incendie.

A première vue, l’immeuble n’a pas trop souffert de l’incendie : la façade semble intacte ! Selon des riverains, les flammes se seraient surtout attaquées à l’arrière de la maison ! Ce serait à l’arrière qu’un homme a préféré sauter d’une fenêtre pour fuir les pompiers et surtout éviter les policiers : il a été évacué vers le CHR. Quatre autres hommes, eux aussi en situation illégale, ont été sortis des flammes.

Dans le voisinage , tout le monde est du même avis : "Ca devait arriver ! Il y a trop de monde qui logent dans ces immeubles !", dit l’un d’eux en nous prenant à témoin.

Du côté du Bagdad Bazar, le patron nous explique que ses voisins ne sont pas des gens fréquentables : "Pas bien ! Eux voleurs !", dit-il en faisant des signes hélas universels. Il nous explique qu’ils viennent d’Afrique du Nord, passent par Marseille pour arriver chez nous, en vivant de vols et d’expédients !

La Ville a déclaré qu’actuellement, rien n’est prévu pour reloger ces personnes !

Hier en fin de journée, le parquet de Namur précisait que l’incendie était dû à un pontage du compteur électrique. La société propriétaire du bâtiment demeure introuvable.

R. Tom