Namur De nombreuses grandes surfaces avaient été visées

Entre décembre 2016 et avril 2017, une vague de braquages a éclaté dans les provinces de Namur et de Hainaut. Les grandes surfaces situées le long de la N5 étaient visées. Au total, huit braquages ont été commis. Deux au Aldi de Gerpinnes. Les autres aux Aldi de Philippeville, Marcinelle et de Montigny-le-Tilleul, au Proxy Delhaize de Somzée (Walcourt), au SPAR de Mariembourg (Couvin) et dans une station essence de Couvin.

Des braquages violents commis avec des armes. Certaines victimes ont eu des canons sur la tempe. Des coups de feu ont été tirés dans certains commerces. Tout comme lors d’une course-poursuite avec la police. Une Peugeot 207 volée en France a été utilisée pour prendre la fuite après plusieurs braquages. Elle a été brûlée après la course-poursuite. Une moto, une Yamaha R1, a ensuite été utilisée.

Alain H., considéré comme l’organisateur des braquages, a été condamné ce mercredi à quinze ans ferme. Son complice, Johan B., a écopé de dix ans ferme. Fabrice M. et Jordan H., qui étaient impliqués à des degrés divers dans ces braquages, ont été condamnés à deux ans et quarante mois avec sursis. Enfin, Marie T., poursuivie pour avoir fourni des armes qui ont servi aux braquages, a été acquittée.

S.M