Namur L’an dernier, beaucoup avaient critiqué la fermeture annuelle pour congés et rafraîchissement