Namur Bryan Bourdon encourt 20 ans de prison devant la cour d’appel de Liège.

La cour d’appel de Liège a examiné un dossier à charge de Bryan Bourdon, 30 ans, qui doit répondre du meurtre de sa compagne Elena à Dinant. Des faits qu’il a commis sous les yeux de leur fillette âgée de 5 ans. Il s’est débarrassé du corps de la victime dans la Meuse à Bouvignes. Le corps n’a été retrouvé que 4 mois plus tard par un joggeur à Jambes.

Dans la nuit du 17 au 18 décembre 2015, le couple qui venait de se séparer s’est retrouvé pour une fête scolaire. "Nous étions en couple depuis 7 ans et séparés depuis 15 jours", a indiqué Bryan Bourdon. Le soir des faits, les protagonistes avaient bu du vin, puis fumé de la marijuana et pris de la cocaïne. L’homme savait depuis des jours que la jeune femme avait des sentiments pour quelqu’un d’autre. Mais la matérialisation de cette nouvelle relation était insupportable à Bryan Bourdon.

"Un SMS est arrivé sur le GSM de ma compagne. J’ai regardé, c’était un certain Thomas. Il demandait si la soirée s’était bien passée. Je suis remonté dans les SMS et cela m’a fait perdre la face."

C’est alors qu’il s’est montré violent. "Je l’ai insultée. Je n’ai jamais ressenti une colère identique. J’étais hors de moi, hors de contrôle. Elle m’a envoyé un photophore au visage."

L’homme a pris leur fillette à témoin, ce qui a énervé la mère. "Elle a voulu écarter la petite qui s’est mise entre nous." Bryan Bourdon a saisi son ex-compagne au cou. Selon les experts, il a maintenu une pression pendant 4 à 5 minutes ! "J’ai commis un geste que je ne pensais jamais faire. Je ne me suis jamais senti dans une force aussi puissante. Elle était face contre moi, j’ai mis mon bras autour de son cou et je l’ai balayée."

La victime a perdu la vie et l’enfant a fait remarquer à son père que sa maman saignait de la bouche… Il lui a fait croire qu’ils allaient emmener la victime à l’hôpital. "Elle s’est endormie pendant que je conduisais. J’en ai profité pour me débarrasser du corps. J’ai dit que sa maman était partie."

Le parquet général a requis 20 ans de prison. La défense a plaidé une peine de moins de 5 ans qui laisse place au sursis. Décision dans un mois.