Namur Edouard, 87 ans, a été emmené en clinique par prudence

C’est vers 6 h 30, dimanche matin, que Maxime, 35 ans, a été tiré de son sommeil par deux explosions. De par sa fenêtre, il a pu voir qu’une voiture était en feu dans la fin de la rue de l’Abbaye, à Salzinnes.

Les flammes atteignaient la maison devant laquelle elle était garée. Il a rejoint Samuel, le proprio de l’Opel Corsa incendiée et, ensemble, ils ont tenté de réveiller l’occupant de la maison, Edouard, un veuf de 87 ans. Pour ce faire, ils ont fait le tour de la maison, ont réussi à le réveiller et le convaincre de les suivre sur le trottoir.

Edouard, qui souffre par ailleurs d’insuffisance respiratoire, a été emmené en milieu médical légèrement choqué.

Marie-Christine et Vincent sont les filleuls d’Edouard et ont affirmé qu’il allait bien. "Tout va bien pour notre parrain", ont-ils commenté. "En temps ordinaire, il souffre déjà de problèmes respiratoires. Parrain doit rester encore quelque temps en clinique pour recevoir un supplément d’oxygène car il a respiré des fumées toxiques", a poursuivi Vincent en précisant avec sa cousine qu’ils avaient promis à Edouard un retour proche dans une maison remise à neuf.

Les deux filleuls attendent toujours l’arrivée des experts. La compagnie d’assurances avait déjà mandaté une entreprise d’Overijse (Brabant flamand) pour barricader les différents ouvrants.

En parallèle de cette histoire, le propriétaire de la voiture incendiée n’explique pas ce geste qualifié de criminel par le parquet de Namur. En effet, Peu avant que le véhicule ne s’embrase, l’épouse du propriétaire s’était dirigée vers la voiture pour constater que la portière était ouverte et que de la fumée s’en échappait. Le feu aurait été bouté au niveau du levier de vitesse et incendié complètement le véhicule qui a dû être noyé dans l’eau.

Samuel et son épouse ne se connaissent pas d’ennemis et n’ont pas reçu de menaces. Il pourrait aussi s’agir d’une tentative de vol qui aurait mal tourné.

En attendant, les enquêteurs comptent beaucoup sur la traditionnelle enquête de voisinage et sur les images vidéo.

R.Tom.