Namur

Laura Laune a triomphé au 34e Festival International du rire de Rochefort. La jeune humoriste, originaire de Mons, s’est imposée face aux cinq autres candidats du Tremplin du rire, décrochant le Grand prix et le prix de la presse.

Tantôt ex-enseignante déjantée, tantôt candidate au poste de professeur de catéchisme, avec sa Bible pour les nuls, elle joue de son look de blondinette angélique, tout en contraste avec l’insolence et l’impertinence de ses propos. Un humour noir, décalé et incisif, particulièrement redoutable.

Partant du principe que si le diable est une gentille fille, on lui pardonne tout, elle ose tout ! Résultat : un show drôle, explosif et sans tabou. Les deux jurys rochefortois ne sont pas les seuls à avoir apprécié le spectacle de cette fausse ingénue, mi ange mi démon. L’an dernier, elle a remporté le tournoi d’humoristes organisé par le Kings Of Comedy à Bruxelles et la finale de la scène ouverte du Voo Rire de Liège. Prix du public au festival Les vendanges de l’humour de Mâcon, elle a, en sus, raflé trois prix au Top in Humour de Chastres.

En télé, la Montoise a atteint le stade des demi-finales à Belgium’s Got Talent, l’émission diffusée sur RTL TVi. En radio, elle signe une chronique humoristique dans le Good Morning de Radio Contact.

Née en 1986 , Laura Laune a fait ses premiers pas sur scène dans les académies de Wasmes et de Labouverie à l’âge de 11 ans. Elle enchaîne ensuite les cours de diction, de déclamation et d’art dramatique jusqu’à l’âge de 20 ans. En 2009, elle obtient un diplôme d’architecte à l’ULB, puis, en 2011, un master complémentaire en pédagogie. Après quelques mois dans l’enseignement, elle passe un casting à Paris pour la pièce Couscous aux lardons de Farid Omri et est retenue pour le premier rôle. Elle décide alors de se lancer dans le théâtre et le monde de l’humour et écrit, en parallèle, son premier one woman show Le diable est une gentille petite fille. Un spectacle qu’elle a déjà joué à Paris et en tournée notamment en France.