Namur

Le permis unique a été délivré par la Région wallonne, a indiqué mercredi Stéphanie Scailquin, échevine de l'urbanisme de la Ville de Namur. Après une longue attente, le groupe liégeois Ardent, qui gère le casino depuis bientôt 15 ans, va donc enfin pouvoir rénover et agrandir en vue de proposer de nouveaux services. Différentes démolitions et constructions sont prévues en vue d'augmenter la capacité hôtelière de l'établissement, qui passera de 47 à 92 chambres, mais aussi de compléter son offre avec des salles de séminaires et un espace de bien-être.

Le dispositif de stationnement va lui être complètement revu afin de pouvoir répondre à une demande plus importante. L'échevine a notamment pointé la création d'un parking sous-terrain et le réaménagement des abords du site. Des synergies avec d'autres aires de parking seront aussi mises en place pour faire face aux pics de fréquentation et ne pas impacter les riverains.

Comme requis par le conseil communal en décembre 2017, l'établissement devra être entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite. De même, son éclairage extérieur devra être en harmonie avec les édifices qui l'entourent (tons blancs exclusivement).

"L'obtention du permis a pris du temps mais c'était nécessaire pour bien réfléchir à l'intégration d'une extension contemporaine sur un site classé. Le casino est indissociable de notre belle ville. En plus d'un développement économique de qualité, il permettra de redynamiser l'entrée Namur en venant de Dinant", s'est réjouie Stéphanie Scailquin.

De nouveaux emplois devraient être créés. L'échevine a également précisé que tout sera mis en oeuvre pour occasionner un impact minimum sur les riverains et la circulation durant les travaux qui commenceront dans les plus brefs délais.