Namur

Ce mardi, le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq, a rencontré les chefs de corps de l’arrondissement de Namur pour leur demander de ne plus faire suivre au parquet de nouveaux procès-verbaux.

Sauf dans deux cas : si demande expresse d’un magistrat ou en raison d’un danger imminent pour une personne. Si la nouvelle a de quoi surprendre, elle est à mettre en relation avec la crise que traverse actuellement le palais de justice de Namur, fermé en grosse partie la semaine dernière pour cause d’insalubrité.

"Nous n’avons pas matériellement la place pour accueillir de nouveaux P.-V. dans les locaux qu’il nous reste actuellement, je n’ai pas un local, une table à consacrer à cela", confie le procureur du Roi. (...)