Namur

Un traitement par choc thermique doit être effectué

Des analyses des légionelles ont récemment été réalisées dans les halls sportifs de Bouge et de Plomcot par l'Inasep. Les résultats sont sans appel : "des valeurs de légionellose trop élevées ont été identifiées dans les douches de ces deux implantations", avons-nous appris auprès de la Ville de Namur ce jeudi. Les douches des halls de Plomcot et de Bouge sont depuis ce jeudi à 11h40 fermées jusqu’à nouvel ordre. Un choc thermique doit être réalisé pour éradiquer le problème et une nouvelle analyse doit effectuée par l'Inasep avant une possible réouverture des douches.

Les douches du service « Espaces verts » de la Ville de Namur sont également touchées par cette mesure de fermeture.