Namur

Le centre d'accueil de Natoye (Hamois) s'est doté d'un espace multi sensoriel pour recréer un cadre favorable.

La Croix-Rouge de Belgique compte 22 centres pour demandeurs d'asile en Wallonie. Il n'y en aura plus que 17, fin 2018. Ces centres accueillent 4.146 demandeurs d'asile, dont 30% d'enfants. « Ceux-ci sont victimes du processus migratoire. La Croix-rouge a voulu spécialiser certains centres dans l'accueil d'enfants, dont celui de Natoye », explique le directeur François Romedenne.

De cette manière, le centre de Natoye qui compte 58 mineurs de 17 nationalités différentes s'est récemment doté de deux outils permettant de recréer un cadre de normalité et de temporalité au profit des enfants. « Une ludothèque et un espace multi sensoriel. En arrivant ici, les enfants ont perdu leurs repères, leurs amis, parfois leur famille. Comme ils vont à l'école, ils apprennent le français et servent parfois de traducteurs à leurs parents, etc. Ils sont totalement pris en charge. Les enfants ne sont plus à leur place. Via le jeu et l'approche du jeu, on peut détecter des traumatismes et en désamorcer certains », poursuit le président du centre.

Cet espace multi sensoriel, destiné aux enfants de 3 à 12 ans, se compose d'une zone d'accueil, d'une zone moteur, d'une zone sonore plus apaisante et d'un espace « zen ». Six personnes s'y relayent pour encadrer ces enfants. L'objectif est de l'ouvrir aux autre centres situés à proximité. Mais également à d'autres institutions.