Namur

16 caravanes y trouveront place tandis que les autres quitteront Naninne mercredi

Stéphanie Scailquin, échevine de la cohésion sociale, a rebondi sur le dossier des gens du voyage sur un terrain privé à Naninne. 'Grâce au travail de la médiatrice des gens du voyage du Service de Cohésion sociale de la Ville de Namur, une solution respectueuse de tous a pu être trouvée. Seize caravanes iront s’installer sur l’aire d’accueil de Lives-sur-Meuse selon les conditions d’accès au site. Le reste du groupe s’est engagé à quitter Naninne dès demain, mercredi. Voilà mis en lumière une illustration du travail de la médiatrice des gens du voyage qui fait le lien entre les namurois, les autorités et les groupes des gens du voyage et ce dans un objectif de vivre ensemble pour tous."

Voilà qui doit rassurer le propriétaire du terrain. lundi soir, la communauté qui s'était installée avait manifesté au bourgmestre maxime Prévot (qui s'est rendu sur place deux fois) son intention de rester jusqu'à vendredi.