Namur Il ne faudra plus attendre le passage des camions pour se débarrasser de ses déchets

Jeudi soir, le conseil communal de Namur a voté à l’unanimité le cahier de charges des premiers conteneurs enterrés pour les poubelles du quartier des Balances à Salzinnes.

"Dans le cadre des projets Feder, Namur a reçu des subsides pour mettre en place un réseau pilote de conteneurs enterrés permettant à la population concernée de se défaire des principaux déchets issus des ménages que sont les PMC, les papiers/cartons, les déchets organiques, les ordures ménagères brutes et le verre", rappelle l’échevin de la propreté publique et de l’environnement Bernard Guillitte.

Les avantages sont nombreux. Plus question de rater la levée des sacs par le camion poubelle : on peut déposer ses déchets le jour que l’on souhaite à l’heure qui nous arrange. Le prix ne change pas : 50 cents par sac (beige) de 30 litres, le reste étant gratuit. Pas besoin de stocker un sac malodorant de restes de cuisine et déchets organiques : on pourra les déposer dans une feuille de papier journal, un sac en papier, tout ce qui est compostable.

"L’enveloppe prévue après révision est de 995.000 €, rappelons-le, subventionné à 90 %. Le montant consacré au projet, dans un premier temps centré sur le quartier des Balances, est de 794.582 €", précise l’échevin.

Si ce quartier a été choisi, c’est pour des raisons logistiques. "Il n’y a pas d’impétrants donc on peut creuser pour enterrer les conteneurs, ce qui n’est aussi simple dans d’autres quartiers."

Une amélioration du cadre de vie devrait être observée, d’ici à un an, le temps que le marché soit attribué et les travaux faits. "Les déchets sont directement placés dans les conteneurs et plus sur la voie publique, diminuant ainsi l’aspect malpropre de la collecte en porte-à-porte et par la même occasion les risques de dispersion et de souillures."

Ces conteneurs seront accessibles uniquement aux habitants du quartier, qui scanneront une carte afin que leurs déchets soient pris en charge. "C’est une précaution pour s’assurer que les déchets sont bien triés et placés de manière adéquate dans les conteneurs appropriés." Namur est la première ville de la province à adopter ce système et ses résultats seront scrutés par le BEP et des communes intéressées.

M.V.