Namur Le colonel Gilbert, chef de la zone Val de Sambre, déplore l’absence de réaction du politique !

Les accidents ne se comptent plus sur ces deux routes. Pour rappel, la RN 90 traverse la Wallonie de Mons à Liège tandis que la RN 98 relie Ligny (Sombreffe) à Vodecée, près de Philippeville.

Pour Marc Gilbert, chef de la zone Val de Sambre, il est difficile d’en parler sans évoquer des accidents récents : la sortie de route de Nicolas à bord de sa Mercedes cabriolet du côté d’Arsimont, sur la RN 98. Nicolas ne portait pas la ceinture. Il a été éjecté et a été tué sur le coup ! Sa nièce ne souffrirait que de blessures légères.

Autre accident, peu avant, un SUV BMW heurte un cyclo où avaient pris place Ayrton, 22 ans, et un mineur d’à peine 16 ans. Tous deux sont morts sur le coup tandis que les jeunes gens qui les précédaient sur un scooter ont été sérieusement blessés.

Citons encore Giuseppe, 27 ans, qui est mort dans la perte de contrôle de sa puissante Audi TT, ou aussi ces deux jeunes trentenaires, Valérie et Jonathan, décédés dans une collision frontale, chacun dans leur véhicule !

"Ça fait beaucoup de morts en si peu de temps", commente Marc Gilbert.

"La Région wallonne a été interpellée pour le placement de radars, pour l’aménagement de la voirie, pour des limitations de vitesse plus drastiques, etc. Tout est resté au niveau de vagues promesses, sans doute faute d’un budget suffisant, même si la réduction à une seule bande de circulation est envisagée à l’entrée des ronds-points ! déplore Marc Gilbert. La solution que je préconise ne va pas plaire à tout le monde : il suffit de contrôler la vitesse sur une plus longue distance, à l’instar de ce qui se fait à Liège dans le tunnel de Cointe ! Votre heure de passage est enregistrée au point A puis au point B, quelques kilomètres plus loin. Votre vitesse moyenne est calculée et si elle dépasse la vitesse réglementaire, crac dedans ! Au bout de x dépassements, votre permis vous est retiré pour un ou plusieurs mois !"