Namur Cela veut dire un an de plus en transhumance dans la province

Juste à côté du Grognon, les travaux de la maison de la culture avancent bien eux aussi. "Le pignon du bâtiment côté Sambre a été peint, ce sera bientôt le tour du tambour. Le chantier est désormais fermé puisqu’on a installé les fenêtres ; les cloisons sont posées ainsi que les rails pour les sièges rétractables que l’on pourra glisser sous la scène de la grande salle", décrit Geneviève Lazaron, députée provinciale pour la Culture.

Ces fameux sièges rétractables qui permettront d’accueillir des concerts debout ont notamment engendré un surcoût. "Le modèle prévu au départ n’était pas du tout pratique à l’usage, donc on en a choisi un autre plus coûteux".

"Pour trouver le bon système de sièges, il a fallu six mois. La mise au point des détails techniques prend du temps mais à présent on attaque la phase de parachèvement. Les rails permettent de ranger les rangées de sièges sous la scène et d’avoir une salle libérée pour un public debout", renchérit Jérôme Morel, responsable de l’équipe chantier.

"Mis à part cela, on n’a pas de dépense supplémentaire, on reste dans les budgets estimés" , poursuit celle qui se réjouit d’assister à l’inauguration officielle, déjà fixée au 21 septembre de l’an prochain.

La rentrée 2019 , c’est un an plus tard que la date d’inauguration escomptée au démarrage du chantier. "On a eu du retard à cause du désamiantage et du recours introduit par les citoyens" , rappelle Geneviève Lazaron. Qui précise que ce n’est pas parce que l’inauguration est prévue en janvier que la maison de la culture new look ne sera pas prête avant.


"On a déjà prévu des activités en juillet, dans le cadre du festival musical de Namur. On pourra sans doute accueillir quelque chose dès le printemps, une fois que le chantier sera terminé, que le Point Culture se sera installé et que la brasserie avec la plus belle vue de Namur sera en activité" , se réjouit l’élue provinciale.

La Province est d’ailleurs en recherche d’un opérateur pour cet espace Horeca qui se profile déjà comme un must avec vue sur la Sambre.