Namur

Onze groupes sont à l’affiche du festival qui aura lieu ce samedi

THY-LE-CHÂTEAU Les organisateurs du Rising festival attendent 2.000 personnes, samedi après-midi, dans le centre de Thy-le-Château (Walcourt). Onze groupes se succéderont entre 15 h et 2 h du matin sur deux scènes différentes.

Comme en 2011, le festival sera précédé d’une soirée animée par plusieurs DJ vendredi soir. Les fanas d’électro danseront sur les mix de Mister Dum, Naomie K, Thom Rise ou encore Dave Lambert.

Le lendemain, plusieurs groupes régionaux seront mis à l’honneur. “La programmation est éclectique. Le duo bruxellois Whylanders débutera avec des morceaux rock garage”, explique Olivier Goffin de l’ASBL Olevents. “Ensuite, ce sera plus funk, rock et blues avec Belly Button.”

Too much and the White Nots suivra. Les musiciens apprécient les musiques du monde. Les Liégeois de The Waow présenteront ensuite les morceaux repris sur leur premier EP. Les succès de Freddy Mercury et de sa bande seront au menu du set de Pilgrims.

“Le public découvrira alors notre coup de cœur : 14 Weeks. Le groupe vient de Liège et propose une musique très énergique”, poursuit Olivier Goffin. Avant de retrouver les têtes d’affiche, les spectateurs applaudiront Balimurphy et De Frigobox Toeristen.

Un an après avoir accueilli le Grand Jojo, les organisateurs du Rising ont décidé de mettre à l’honneur un autre chanteur qui ravira les nostalgiques. Bernard Minet enflammera Thy-le-Château avec ses succès Goldorak go , Bioman , Les Chevaliers du Zodiaque .

L’ambiance montera encore d’un cran avec Cré Tonnerre, qui présentera son nouveau spectacle. Enfin, la journée se clôturera avec le groupe Manau, qui signe son grand retour avec un nouvel album.

Comme chaque année, un camping gratuit sera installé dans la cour du château. Le festival est accessible aux personnes à mobilité réduite. “Enfin, nous faisons partie du label Quality Night. Nous proposerons des cocktails sans alcool et de l’eau gratuite. Des bouchons pour les oreilles et des préservatifs seront aussi distribués.”

Infos : www.risingfestival.be.



© La Dernière Heure 2012