Namur Les gars de Marco Casto ont assuré et décroché le sacre.

Les "merci Marco, merci Marco, merci" entonnés par les supporters de Meux à la 87e minute de jeu alors que le score était de 0-3 ne laissaient planer aucun doute. Meux a décroché un titre historique ce dimanche après-midi en s’imposant logiquement à Loyers.

Les hommes d’Eric Suray ont joué le coup à fond mais étaient simplement inférieurs. Seul Verdel s’est montré dangereux à la 2e mais a vu sa reprise détournée par Lahaye. Après cinq minutes, Meux a enfin pris le jeu à son compte et n’en a surtout jamais perdu la maîtrise. En quelques minutes, Smal, Van Hyfte et Palate ont alerté Boon mais il a finalement fallu attendre la 30e pour que la délivrance arrive. Sur un centre de Mwemwe, Van Hyfte s’élevait plus haut que tout le monde pour ouvrir la marque. Le plus dur était fait pour les Meutis qui n’avaient jamais été aussi proches du titre.

Malgré un penalty manqué par Kinif, ou plutôt bien arrêté par Boon à la 47e, la seconde période fut une formalité. Van Hyfte et Otte, encore de la tête, donnaient au score son allure définitive. Au coup de sifflet final, les Verts ont logiquement envahi le terrain pour sabrer le champagne et communier comme il se devait avec leurs supporters venus en nombre. "J’étais stressé depuis le match face à Arlon la semaine dernière mais j’essayais de ne pas le faire passer aux joueurs. Ce dimanche, il nous a simplement fallu le temps de se mettre en place. Avant ce dimanche, il y avait trois équipes à 56 points mais nous avions deux victoires de plus. Cela représentait bien notre envie de gagner affichée durant la saison. Quand on voit le retour qu’on a fait au classement, je me dis que nous sommes un très beau champion. C’est la consécration de trois ans de travail réalisés avec le staff et les dirigeants", commentait Marco Casto.


Gauthier Smal: "La maturité"

"Cela fait trois ans que je dis qu’on a une équipe pour jouer le titre mais il y avait chaque fois de grosses formations comme Liège ou Walhain. Cette fois, on avait en plus la maturité. On possède tous les types de joueurs et Marco Casto a réussi à faire prendre la sauce. Ce n’était pas facile car il y a 15 titulaires mais il a réussi à trouver la bonne osmose."


Cyril Van Hyfte: "Fierté"

"Même si je n’ai pas toujours été parfait, j’ai le sentiment du devoir accompli. On a eu le mérite d’y croire jusqu’au bout. Heureusement, la situation s’est débloquée, notamment avec des phases arrêtées. Forcément, quand on inscrit un doublé, le sentiment est toujours positif. Mais lorsqu’il permet à son équipe d’obtenir le titre, c’est une fierté supplémentaire."