Namur L’ancien boxeur et candidat aux élections fait l’objet d’une plainte

Jeudi dernier, le premier échevin Robert Closset a présenté officiellement sa liste qu’il mènera aux prochaines élections communales. Sur celle-ci figure l’ancien boxeur dinantais Alex Miskirtchian, à la 3e place. Depuis la semaine dernière, une rumeur circule à son égard. Il aurait agressé l’un de ses voisins d’appartement, chez lui. Dans un climat de conflit de copropriété, Alex Miskirtchian aurait profité d’un prétexte de musique trop bruyante pour entrer chez son voisin sans frapper et lui mettre un coup au visage. Tout ça devant un témoin. Une plainte a été déposée à son encontre.

"J’ai été contacté par la police pour être entendu, oui", confirme Alex Miskirtchian. "Mais je ne sais pas pourquoi, je n’ai agressé personne."

L’ancien boxeur confirme avoir demandé à son voisin, il y a une dizaine de jours, de diminuer le volume de la musique. "Elle était à fond, de 1h du matin à 5h du matin. Ma compagne partait travailler à 6h. Je lui ai juste demander de couper le son. Jamais je n’aurais frappé quelqu’un. Et surtout pas en cette période électorale."

Novice en politique, Alex Miskirtchian est convaincu que cette plainte a pour but de le déstabiliser. "Je suis un ancien boxeur qui se lance dans la politique alors avec tout ça, ça ne rate pas. C’est simplement de la provocation."

L’homme est soutenu dans cette affaire par sa tête de liste. "Il m’a vaguement parlé d’un souci avec son voisin. Ils se sont juste engueulés. On est en campagne électorale et on s’attend à toutes sortes d’attaques", précise Robert Closset. Le Dinantais va même plus loin en indiquant que ce voisin en question serait un sympathisant du bourgmestre Richard Fournaux. Contacté, ce dernier a réagi en affirmant être totalement étranger à tout ça. "Des personnes qui ont voté pour moi, il y en a eu plus de 3.000 à Dinant." Le commissaire de la zone Haute-Meuse, Bernard Dehon, n’a lui souhaité faire aucun commentaire au sujet de cette affaire.

S.M