Namur
Par deux fois, la bande s’est rendue dans l’habitation d’une dame âgée de 89 ans pour lui voler des bijoux et de l’argent. Pour ce faire, les voleurs ont notamment utilisé la ruse pour pénétrer dans la maison et maintenir de force son occupante. Mis à part un choc psychologique important, la propriétaire n’a pas eu de séquelles physiques. « On parle ici d’un vol avec violence et non d’un home-invasion, dont les caractéristiques sont différentes. "Le home-invasion est généralement un acte très organisé, commis le nuit avec beaucoup de violence et des prises d’otage", explique la substitute de garde.

Par deux fois, la victime a néanmoins été sauvée in extremis par l’arrivée de son aide-soignante, puis celle de son kiné qui a fait fuir les auteurs.

Par la suite, en juin, la bande a continué ses vols dans l’arrondissement de Namur en commettant deux cambriolages dans des habitations. C’est d’ailleurs ces deux vols qui ont permis à la police de retrouver leur trace.

Ainsi via une importante opération policière débutée vendredi, trois des quatre auteurs ont été interpellés.

Deux d’entre eux sont des majeurs âgés de 23 et 19 ans tandis que la troisième est une jeune fille de 15 ans.

Cette dernière a été déférée devant un juge d’instruction et placée en IPPJ.

Pour les deux autres, la substitute a sollicité un mandat d’arrêt pour vol avec violence commis à plusieurs sur une personne vulnérable.

Le quatrième suspect est quant à lui activement recherché.

L.Do.