Namur Les 16 démissionnaires de Défi rejoignent le nouveau parti Oxygène

Au début du mois de décembre, 16 des 17 membres actifs de la section locale de Défi avaient claqué la porte du parti. Le comité reprochait à Olivier Maingain de ne pas avoir joué franc jeu et d’avoir motivé son choix de tête de liste (NdlR : Pierre-Yves Dupuis) par simple calcul électoral.

La confiance est perdue, et, soudé, le groupe démissionne. Jeudi, toujours ensemble, ils ont annoncé rejoindre le tout nouveau parti "Oxygène", fondé fin 2017 par un couple originaire de Court-Saint-Étienne Barbara Dufour et Walter Feltrin.

Ce nouveau parti a pour ambition de mettre le citoyen au centre de ses décisions, tout en prônant transparence et éthique. "Nous souhaitons un changement réaliste avec un vrai travail de proximité, une démarche citoyenne, mais nous ne nous considérons ni de droite ni de gauche", a expliqué Barbara Dufour.

Pour les 16 Namurois, bien qu’approchés par d’autres partis traditionnels de la commune, Oxygène était le parti le plus proche de leurs idées. "Nous partageons les mêmes valeurs et après notre déception face à Défi, cela semblait logique de s’orienter vers un parti qui lutte contre la particratie et prône un renouveau politique", a commenté Cédric Barbiaux.

Dans les faits, cette citoyenneté se traduirait par un travail de proximité, une écoute attentive et des personnes relais au sein des quartiers et ce, en plus par exemple des comités de quartiers. Mobilité, tourisme, sécurité feront notamment partie des grands thèmes de la campagne, mais les détails n’ont pas encore été rédigés. Pour le moment, Oxygène Namur, ce sont donc environ 26 personnes. "L’idée est évidemment de former une liste complète pour se présenter aux élections", explique Cédric Barbiaux.

Le parti doit recruter à la fois des hommes et des femmes et idéalement originaires d’un maximum de coins différents à Namur. Quant à la question de la tête de liste, bien que Cédric Barbiaux ait été désigné, en son temps, par le groupe pour figurer en tête de liste Défi, la question pour Oxygène n’a pas encore été soulevée. "Ce n’est pas la priorité actuelle, et mon objectif n’est pas d’être tête de liste à tout prix", a précisé l’intéressé.

L.Do.