Namur Une vingtaine de jeunes ont travaillé dessus pendant les vacances


Grâce à un stage de graff organisé par la Ville de Namur pour les ados de 13 à 17 ans, le tunnel d’Hastedon, qui relie la rue Salzinnes-les-Moulins (et la Sambre) à la place d’Hastedon, a complètement changé de physionomie. Tous les murs, du couloir comme des rampes intérieures, ont reçu un coup de peinture avant d’être décorés avec des motifs animaux, végétaux et des références à Namur : Namourettes, Citadelle… Dirigés par l’artiste Sébastien Limbourg, dit Kahef, seize ados se sont essayés à cet art urbain d’après un projet avalisé par la Ville qui a nécessité un permis d’urbanisme. Si les ados ont manié la bombe, les peintures sans solvants ont été utilisées.

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi

© Veronesi